08 mai 2008

La Grande Chaumière

Lundi je suis retournée à l'atelier libre la Grande Chaumière
Du coup voici quelques dessins en vrac faits là bas entre l'année dernière et maintenant.
Rien n'a changé depuis la première fois que je suis allée là bas, lors de mon arrivée à Paris il y a environ 8 ans. En fait il me semble que rien n'a changé là bas depuis très très longtemps. On croise toujours le même genre de personnes: principalement des petits vieux, et quelques étudiants qui n'ont pas encore intégré d'école (et moi).
Monday i went to la
Grande Chaumière, to do some life drawing. It's an old dusty place filled (or not so filled, depending on the day) with old people and young aspiring artists (et moi). I fisrt went there when i arrived in Paris 8 years ago.
L'organisation des séances est toujours la même: on commence par une pause de 45 minutes, puis deux de 25 minutes, et 10 de 5 minutes. Exactement l'inverse de l'ordre généralement adopté dans les écoles... je n'ai aucune idée de la logique qui sous-tend cette décision... si quelqu'un est au courant, ça m'interesserai de le savoir.
The poses schedule is always the same: 45', 2x25', 10x5' (it's indicated by an old piece of paper pinned on the wall), exactly the reverse of any other art school where you usually warm up with quick poses and move on to longer ones. I have no idea why.

Les modèles sont toujours expérimentés, même si l'originalité des pauses n'est pas de mise. Chaque fois que j'y vais, je me promets d'y retourner plus souvent parce que c'est super agréable de dessiner des modeles vivants.
The models are experimented if not tremendously inventives in their poses. Every time i go there (not often as i would like to, but pretty much as often as i can, meaning three or for time within the last 12 months) i say to myself i should do it more often because it's such a pleasure to draw from live models.
Je me souviens de la torture mentale que je m'infligeais lors des cours de nus à l'Atelier de Sevres: comme je pensais tout le temps à mon dossier de concours je m'efforçais de dessiner "aussi bien qu'Untel" ou "à la manière d'Untelle pour que ce soit magnifique", et ça me frustrait complètement.
Aujourd'hui je me dis juste
1. regarde 2. dessine, et le résultat est tellement plus satisfaisant! J'entretiens désormais ma coordination main/œil dans la joie et la bonne humeur.
As a student i used to put a lot of pressure on myself, trying to draw "as well as X" or " as nicely as Y" and it was very frustrating, because i was using a lot of techniques that weren't really mine, like drawing the inner structure, or "the force" or drawing with straight lines only... (and many more) and didn't end up with anything satisfying anyway. Now i just 1.watch 2. draw and feel much better.
Note: cette dernière images que je poste ne vient pas de la Grande Chaumière, mais d'une séance à l'école d'Architecture qui proposait (ils ont arrêté récemment) des cours libres.

14 commentaires:

Wandrille a dit…

Aurélie qui fait du nu, j'ai toujours rêvé de voir ce que ça donne, merci !
W

Aldo a dit…

I love them!! Nice work!

messytimbo a dit…

wonderful life drawings, your work is amazing!

Alex a dit…

Very nice these life drawings!
I really like your work and style.Amazing stuff.

Cooked Art a dit…

Gorgeous stuff!

coco a dit…

Sympa tes croquis !! Ca donne envie d'aller faire un tour à la grande chaumière... Quand j'étais à Cohl, on commençait aussi par des poses longues, puis c'était de plus en plus court... ça doit pas avoir beaucoup d'importance, ce qui compte avant tout c'est de dessiner des gens tout nus !! :-)

Aurelie a dit…

Wandrille, ça ne me dit pas ce que tu en pense :)
Coco: Si c'était comme ça à Cohl il doit y avoir une bonne raison alors... Si quelqu'un qui passe par ici le sait s'il vous plait dites le moi (vous pouvez même m'envoyer un mail)
Et Coco, si tu vas à la Grande Chaumiere fin mai on s'y croisera surement :)
Cookedart: thanks sir!
Thank you also Aldo, Messytimbo and Alex :)

ZEBE a dit…

pfiouuuuuuuuuuuuuuuu

louis de la taille a dit…

J'aime bien les remarques sur le rapport à l'admiration, et ce que ça peut avoir de castrateur quand on dessine...

Jc a dit…

Très beaux croquis.

Je me souviens du dernier modèle, si je ne fait pas d'erreur c'est celle qui avait des petit tics.

Pour l'ordre des pauses je trouve ça bizarre aussi.
J'ai pratiqué le nu à Penninghen, et on partait de poses rapides en rallongeant (2'',5'',10'',15''). Comme on ferait un échauffement. Si les profs voyaient que ça ne fonctionnait pas, ils modifiaient un peu les rythmes.
J'imagine que ça dépend de chaque personne, pour la mise en condition, pour sentir le modèle etc...

La Fourmie a dit…

Tes croquis sont super !
J'y suis aussi allé et c'est vrai que je n'ai pas compris pourquoi on commençait d'abord par des pauses longues. Je trouve qu'ensuite on est plus habitué au modèle et peut-être qu'il est plus facile du coup de dessiner avec rapidité le modèle en pose rapide. (quoique j'ai pris un peu trop l'habitude de dessiner tranquillement ^^ pas simple pour la suite...)

Jenny Lerew a dit…

Lovely! I want to do this nextr time I am in Paris. Is it year-round?

I havent been by your blog in so long--fantastic stuff as always. Don't forget us here in L.A., will you? ; )

xo-Jenny L

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Félix a dit…

C'est du bon effectivement! Difficile d'allier la structure anatomique et "l'inspiration artistique" si je puis dire. Je vois maintenant ce que voulait dire Thomas :)
Je vois que les mains et les pieds donnent une certaine force aux dessins, très intéressant!